PCCB (Porsche Ceramic Composite Brake) Freins céramiques Porsche

Le système de freins céramique Porsche dit PCCB pour « Porsche Ceramic Composite Brake » est l’une des grandes réussites des ingénieurs Porsche qui ont été initiateurs de ce système inédit avec l’un de leurs concurrents Mercedes.

Plus de 10 ans d’existence

Mercedes fut le premier à équiper en Février 2001 une voiture de série avec des freins céramiques à l’avant, le coupé Mercedes CL 55 AMG. Mais Porsche peut revendiquer être le premier à les avoir proposés en option sur sa 911 Turbo (type 996) la même année mais sur les 4 roues…Même chose sur les modèles 911 GT2 et GT3.
Fabriqués en collaboration avec la société SGL basée près de Stuttgart, les freins céramiques sont proposés depuis 2004 sur l’ensemble de la gamme Porsche (en option).

Les avantages des freins céramiques

Comme nous allons le voir, les avantages sont considérés comme nombreux notamment sur un véhicule haute performance comme une Porsche.

  • Le gain de poids

Il est de l’ordre de 50 % en moyenne par rapport à un disque en acier de même format. Sur la Porsche 911 Turbo (996) la firme de Zuffenhausen annonçait un gain de 16 kg par rapport à un système de freins en acier. Ce gain de poids n’est pas négligeable d’autant plus qu’il contribue à la diminution des masses suspendues ennemi intime du comportement de tout véhicule qui plus est sportif.

  • Une efficacité constante

Un disque céramique est capable de supporter des températures jusqu’à 1 400 °C sans déformation, fissure ou vibration. En sollicitation extrême, les disques de freins en céramique réduisent les distances de freinage et augmentent la sécurité en décélération à grande vitesse, grâce à leur résistance élevée au fading même à très haute température. En freinage d’urgence, le système PCCB offre d’emblée une décélération maximale. Il ne demande aucun effort particulier et réagit immédiatement à la moindre sollicitation de la pédale. De plus leur fonctionnement garde la même efficacité sous la pluie.

  • Une durée de vie supérieure

Le disque en céramique est le résultat d’un traitement de fibres de carbone et de silice cuit à 1 700 °C. On obtient ainsi un disque d’une dureté proche de celle du diamant, limitant ainsi son usure. Cela ne veut pas dire que ce type de frein est inusable mais il s’use beaucoup moins vite qu’un disque acier traditionnel. Par ailleurs il est insensible à la corrosion et aux sels de déneigement.

Cependant quelques réserves…

Si au départ Porsche revendiquait une durée de vie d’au moins 300 000 kms pour les premiers modèles équipant la 911 Turbo, les propos sont aujourd’hui plus nuancés. Plus aucune garantie quant à leur durée de vie n’est aujourd’hui donnée car tout dépend de la manière dont ils sont utilisés. Il est par ailleurs recommandé aux utilisateurs ayant fait du circuit de les contrôler après les sessions au même titre qu’un disque classique. Pour être clair un disque céramique s’use moins vite qu’un disque classique mais ne peut en aucun cas être considéré comme inusable ni indestructible comme certains propos avaient pu le laisser croire à leur apparition.

Plus de 10 ans après leur commercialisation, les disques céramiques restent de plus très chers. Comptez 8500 euros en option sur une Porsche 911, le prix d’une twingo neuve ! Quant au coût de remplacement, il peut s’élever jusqu’à 15000 € pose comprise. A méditer…

Ce prix prohibitif est par ailleurs à mettre en parallèle avec l’apport réel d’un tel système. N’ayant pas eu l’opportunité d’essayer un véhicule équipé, je ne peux que me référer aux avis des journalistes dont les véhicules presse souvent suréquipés sont régulièrement dotés de ce système de freinage. Si le retour est généralement positif avec une attaque jugée plus franche qu’un système classique et une constance à l’effort accrue, le gain n’apparaît pas cependant si important, du moins en utilisation normale, pour justifier un tel investissement. Sauf si vous êtes un mordu du circuit et que vous êtes prêt à y mettre le prix.

Vidéos

Présentation officielle du système Porsche PCCB

Fabrication des freins céramiques

Laisser un commentaire