Qui a inventé le klaxon ?

Au temps de la voiture à cheval, la circulation et ses dangers était déjà un problème à certains endroits. C’est pourquoi avant l’invention du klaxon tel que nous le connaissons aujourd’hui, on trouvait déjà des avertisseurs sonores sur certaines voitures à cheval et les fiacres.

Le Billophone, ancêtre du klaxon…

Le plus évolué était un système mécanique connu sous le nom de Billophone. Celui-ci émettait un son, ou plutôt un bruit (!), grâce à une manivelle qui faisait vibrer une petite lame dans une corne en cuivre ou en laiton pour amplifier le son. Mais d’autres avertisseurs plus rudimentaires comme de simples cloches ou des cornets à vent pouvaient également être utilisées.

Naissance de l’avertisseur sonore électrique électrique…

Tous ces dispositifs mécaniques plutôt rudimentaires avaient une efficacité limitée. C’est finalement à un ingénieur américain spécialisé en électricité, Miller Reese Hutchinson, que l’on doit l’invention du klaxon. Hutchinson était préoccupé par l’intensification de la circulation new-yorkaise et ses dangers. Il eut donc l’idée d’un avertisseur sonore électrique bien plus efficace.

Le principe de base du klaxon, c’est un dispositif électrique qui actionne une membrane. Celle-ci fait vibrer l’air comme dans une trompette, donnant un son grave et musical. Ce son à la fois plus puissant et directionnel indiquait plus clairement notamment aux piétons l’arrivée d’un véhicule.

… Commercialisée sous la marque Klaxon

Hutchinson dépose donc le premier brevet d’un avertisseur sonore électrique qui ne s’appelle pas encore klaxon. En effet, ce n’est que lors de l’acquisition du brevet par la société Lovell-McConnel Manufacturing Company que la marque Klaxon est déposée en Février 1908. Le nom choisi vient du grec ancien « klazo » qui signifie hurler.

Klaxon devient un nom usuel

Comme souvent ce sont les inventions les plus simples qui s’imposent. Mais ce sont aussi les plus imitées ! Aussi le klaxon n’échappe à la règle et connaît rapidement de nombreuses copies. Si dans un premier temps Lovell-McConnel essaye de conserver l’exclusivité de son brevet, la tâche est de plus en plus compliquée. De nombreux avocats argumentent notamment qu’un bruit n’est pas brevetable ! La marque Klaxon perd alors un peu de sa valeur.

Lovell-McConnel est racheté en 1916 par la United Motors company qui la rebaptise Klaxon Company. La Klaxon Company est à son tour rachetée par Remy Electric Company filiale de la General Motors principal client de la marque klaxon. De nos jours, si la marque Klaxon existe toujours, elle commercialise uniquement des sirènes de sécurité (incendie, alarme etc…)

Les avertisseurs sonores électriques pour automobile sont aujourd’hui produits pas différents équipementiers à travers le monde.

Le mot klaxon est aujourd’hui utilisé dans le langage courant pour désigner un avertisseur sonore. A tel point qu’il a les honneurs du dictionnaire avec notamment le verbe « klaxonner ».

A découvrir également notre article : Qui a inventé la ceinture de sécurité ?

Une réflexion sur “Qui a inventé le klaxon ?

Laisser un commentaire