Ruf le sorcier qui sublime les Porsche

Ruf, un vrai constructeur à la fois restaurateur et transformateur

Ruf est une société allemande créée en 1939. C'était à l'origine un simple garage de mécanique générale qui s'est spécialisé petit à petit dans l'entretien des Porsches et on le sait moins dans leur restauration, activité toujours en cours aujourd'hui et reconnue pour sa très haute qualité. Ruf sait donc à la fois refaire à l'identique et sublimer complètement une Porsche !

La préparation n'est pas forcément ma tasse de thé (chacun son truc !) mais Ruf a su lui donner ses lettres de noblesse avec une qualité de réalisation hors pair tournée vers l'efficacité et la performance, on peut presque parlé de sublimation ! On est à l'opposé du tuning pur et dur et son bling-bling tournant parfois au ridicule !

Si dans les années 70, l'activité de Ruf se limitait à de simples préparations moteurs déjà jugées très efficaces, Aloïs Ruf et son équipe se sont rapidement attaqués à l'ensemble des organes mécaniques d'une Porsche. Pour donner une idée de l'ampleur du travail réalisé, la construction de chaque véhicule se fait toujours à partir d'un chassis nu dans la tradition de l'artisanat fait main. C'est sans doute le point de départ qui explique la qualité des réalisations au point que Ruf est considéré officiellement depuis 1981 comme un constructeur automobile à part entière et qu'un accord le lie à Porsche depuis cette époque.

Remise au goût du jour du toit Targa traditionnel et moteur électrique
Remise au goût du jour du toit Targa traditionnel et moteur électrique

Ruf novateur mais discret

Un autre motif d'admiration c'est la capacité de Ruf à innover au point de retrouver rapidement quelque fois ces innovations sur la gamme officielle Porsche. Prenons par exemple la résurrection du principe du toit Targa traditionnel que Ruf a osé adapter à une 911 génération 997, la Ruf Greenster, qui en plus est la première Porsche 911 entièrement électrique. Il ne fait plus de doute aujourd'hui que Porsche reprendra ce principe du toit Targa sur la 911 version 991...

Nous pourrions citer encore quelques exemples d'innovation comme la boîte 5 puis 6 vitesses inédites à l'époque sur une Porsche, la collaboration avec Dunlop en 1985 pour développer le premier pneu Runflat grande vitesse ou encore le record mondial de vitesse pour une voiture de série sur la piste de Nardo en 1987 à 342 km/h.

Comme nous venons de le voir, Ruf est un constructeur talentueux, fabriquant des voitures hautes performances sur base Porsche vantées par les journalistes spécialisés comme par leurs chanceux propriétaires. Pourtant cette marque connaît un sérieux déficit de notoriété auprès du public, hors les amateurs Porsche, l'handicapant dans son développement. On peut voir depuis quelque temps la marque présente dans un jeu vidéo bien connu des amateurs de conduite virtuelle, c'est le début d'une nouvelle stratégie.

Les Rufs les plus marquantes

Plusieurs modèles ont contribué au développement de la marque ces 30 dernières années toutes aux performances exceptionnelles.

Ruf BTR

1987 basée sur une 930 Turbo 374 ch 480 Nm 284 km/h  0 à 100 : 4,7 s
1987 basée sur une 930 Turbo 374 ch 480 Nm 284 km/h 0 à 100 : 4,7 s

Ruf CTR

1987 Connue sous le nom de "Yellow bird" record de vitesse à Nardo 342 km/h 469 ch
1987 Connue sous le nom de "Yellow bird" record de vitesse à Nardo 342 km/h 469 ch

Ruf CTR2

1997 basée sur 993 Turbo 520 ch 335 km/h 0 à 100 : 3,6 s
1997 basée sur 993 Turbo 520 ch 335 km/h 0 à 100 : 3,6 s

Ruf en vidéo

Découvrez ces 4 vidéos retraçant l'histoire de la marque. Désolé c'est en anglais (tant mieux pour les anglophiles) mais rien que pour les images (et le son des mécaniques) ça vaut le coup d'oeil et d'oreille !

Partie 1

Partie 2

Partie 3

Partie 4