Alpine A 110S, S comme sport ou S comme superflu ?

Deux ans déjà que l'Alpine A 110 est commercialisée et après le succès d'estime, l'A 110 connaît aussi le succès commercial même si les ventes se font essentiellement en France. (Service export, remontez vous les manches !) Dès son lancement, il était acquis que le modèle "de base" serait rejoint à plus ou moins bref échéance par une version plus musclée. C'est aujourd'hui chose faite avec la présentation de l'Alpine A 110 "S"". Alors S comme sport ou S comme superflu ?

Qu'apporte donc vraiment l'Alpine A 110 version S ?

L'apport le plus évident, c'est les 40 chevaux supplémentaires mais placés plus hauts dans les tours.(+ 400 trs/mn) Malgré un équipement de base plus fourni (audio Focal, radars de recul avants-arrières, Alpine Telemetrics entre autres) le poids reste contenu permettant un rapport poids-puissance plus avantageux puisqu'il passe de 4,3 à 3,8. Il s'agit donc d'une augmentation de puissance limitée, semble-t-il à cause d'une transmission qui ne permet pas d'encaisser plus. Mais nous sommes tout de même à 292 chevaux pour 1114 kg seulement !

La configuration du châssis a été revu avec des ressorts hélicoïdaux plus raides de 50% dixit Alpine, des amortisseurs tarés en conséquence, des barres anti-roulis plus fermes de 100% et des butées hydrauliques recalibrées. La hauteur de caisse a été réduite de 4 mm pour optimiser le centre de gravité. Inutile d'être un grand expert pour comprendre que toutes ces modifications ne peuvent que contribuer à une meilleure tenue de l'Alpine sur circuit.

Les autres modifications sont d'ordre cosmétique. A l'extérieur, un drapeau en fibre de carbone et son liseré orange placé sur les montants arrière, un lettrage Alpine en chrome noir, des étriers de frein orange et, le plus visuel, des jantes «GT Race ». Une peinture exclusive en option, gris Tonnerre mate, couleur du modèle qui illustre cet article.

A noter qu'un toit en fibre de carbone est également disponible en option permettant un gain de poids de 1,9 kg, pour la beauté du geste...

A l'intérieur, les coutures passent du bleu à l'orange. Ciel de toit, pare-soleils et panneaux de porte sont habillés de Dinamica noir. Ce matériau est une microfibre qui rappelle l'Alcantara et est réalisé à partir de polyester recyclé. Les sièges Sabelt, qui ne pèsent que 13,1kg, sont également garnis de Dinamica. Le volant est gainé de cuir et de Dinamica avec un point zéro et des surpiqûres orange. Les pédales et les repose-pieds sont en aluminium.

A la date de cet article, il faut débourser 6800 euros supplémentaires par rapport au modèle Légende soit 66500 euros pour acquérir cette Alipne A 110S.

Conclusion sur l'Alpine A 110S

Que ce soit les retours des essayeurs presse ou des heureux propriétaires, tous ont jugé la motorisation "de base" et ses 252 chevaux comme "suffisante" compte tenu du poids contenu de leur monture. Cependant il n'y a que sur circuit où les amateurs de trak days semblaient un peu contrariés par une puissance un peu juste et plus étonnant un châssis peu affûté pour la piste alors que celui-ci s'était montré tant à son avantage sur route.

L'A 110 S répond donc parfaitement à cette attente et l'on peut donc répondre par l'affirmative : oui la dernière née d'Alpine est bien une "S" comme sportive mais à condition de l'utiliser sur circuit, seul terrain de jeu ou les différences avec les modèles "Pure" et "Légende" seront vraiment perceptibles. C'est en tout cas ce que nous confirme l'excellent journal Sport Auto dans son essai vidéo à retrouver ici

Mais si vous ne faites pas de circuit la version "S" comme superflu pourra aussi vous tenter. Rappelons que l'Alpine est avant tout une "voiture plaisir" et le superflu n'est-il pas aussi source de plaisirs ?