Porsche 911 Troutman-Barnes, bien avant la Panamera...

Si certains puristes n’ont sans doute pas encore accepté sa présence dans la gamme et que les esthètes ont encore un peu de mal avec son design il est vrai un peu lourd, il est un fait que la Panamera est une incontestable réussite commerciale.
Présentée fin 2008, elle n’était pourtant pas la première tentative de Porsche de commercialiser un concept à 4 portes. Dès 1967 un premier prototype avait vu le jour mais il faudra attendre 31 ans pour que le concept soit enfin concrétisé avec la Panamera. 3 prototypes ont jalonné ce long cheminement. Revenons ici en détail sur chacun d’eux.

Porsche 911 Troutman-Barnes, trop tôt

L’initiative de ce modèle vient du distributeur Porsche de San Antonio William J Dick et est construit par le carrossier Californien Troutman-Barnes en 1967. Le prototype est basé sur une 911 S allongée sur laquelle on a greffé des portes « suicides » à l’arrière.
Si ce prototype séduit certains à la direction de Porsche, c’est qu’il répond bien à la préoccupation dès cette époque d’élargir la gamme. La berline sportive était le concept le plus évident pour se diversifier car il permettait de fidéliser les propriétaires de 911 qui ayant fondé une famille était obligé de se tourner vers une autre marque.
Mais le concept n’était sans doute pas encore assez mûr chez Porsche et l’idée fut finalement abandonné.

Porsche 928 H 50, trop tard

Il faudra attendre 20 ans et 1987 pour qu’un concept cette fois-ci à l’initiative de Porsche, refasse surface. La logique est la même que pour le premier concept : on repart d’un modèle existant, ici la 928, que l’on rallonge et sur laquelle on vient à nouveau greffer 2 portes arrières antagonistes. Ce prototype à moteur V 8 de 330 ch a parcouru des milliers de kilomètres de tests ce qui montre bien qu’il n’était pas qu’une simple étude de style. Mais le projet fut à nouveau abandonné, des problèmes de rigidité insurmontables ayant été constaté. D’autre part l’esthétique était jugée peu convaincante et la 928 arrivait en fin de carrière.

Porsche 989, si près du but…

Dès 1989, une autre étude est lancée. Cette fois-ci la démarche est plus rationnelle puisque l’on ne cherche pas à adapter un modèle existant mais on part d’une feuille blanche avec un cahier des charges précis. Le véhicule doit être luxueux, puissant, et évoquer la 911 sans pour autant donner l’impression d’une 911 allongée. Si comme le montre les photos le résultat est prometteur, le projet sera à nouveau abandonné cette fois-ci pour des raisons économiques. Porsche connaît à cette époque d’important problèmes financiers et ne peut pas supporter la réalisation d’un tel projet.

Puis vint la Panamera….

Les années 2000. Situation totalement différente pour Porsche devenue l’un des constructeur les plus rentables du monde. Une gamme qui compte désormais 3 modèles (911, Boxster et Cayenne) et une collaboration avec le groupe Volkswagen. Toutes les conditions sont donc réunies pour repartir sur un nouveau projet largement inspiré cependant de la 989 et qui a enfin donné naissance à la première berline de l’histoire de Porsche, la Panamera sortie en 2009.